En poursuivant la navigation, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

La chapelle bordée par la Clerve possède une forme caractéristique. Elle est constituée d’un bas choeur vouté en berceau et d’un immanquable transept dont la courbure rappelle celle d’une ellipse juste devant. Elle ne comporte cependant pas de longue nef.

Sur l’autel se trouvent les statues de St. Lucie, conçue à la fin du Moyen-Âge, et du Diacre Vincent. Contre la paroi droite de l’église se trouve la statue de l’apôtre Pierre, le protecteur de la chapelle.

La seule cloche tire ses origines de l’année 1840 et est dédiée à St Jean. Pendant l’hiver 2004/2005 l’intérieur fut restauré. On recouvrit de nouveau l’autel d’or et d’argent et on y installa un nouveau
crucifix fabriqué par Charem Schmit. Le sublime triptyque de Margot Reding constitue le couronnement de la restauration.

L'église de Lellingen

 

En haut